Saison 2015-2016 : Genève et Annemasse

comedie_cassandreA nouveau, je profite de cet article pour remercier les responsables de ces théâtres, qui ont tous accepté de se déplacer pour nous présenter leurs nouvelles saisons.

A Châteaurouge (Annemasse), nous serons nombreux à nous enthousiasmer pour Les Fourberies de Scapin  en novembre, ou Combats de nègre et de chiens, de Koltès, en février. Mais de nombreux spectacles innovants, notamment autour du « nouveau cirque », sont également très tentants (par exemple Les Pantins en mai), ainsi que Cœur d’acier, une pièce inspirée par la fermeture des hauts-fourneaux de Florange. On y verra encore une adaptation du Prince de Machiavel : idéal pour les premières L qui travailleront sur Renaissance et humanisme, ou pour les candidats à SciencePo, toujours nombreux au lycée.

Nous signalons également le 14 octobre la venue du Avishaï Cohen Trio (au programme de l’Option Musique de Terminale l’an prochain.)

A la Comédie de Genève, on pourra voir une adaptation théâtrale de la sublime Cassandre de Christa Wolf dès septembre : je ne suis pas objective, ayant travaillé sur cette œuvre pour mon mémoire de Master, mais c’est idéal pour réfléchir sur les réécritures en Première L. Puis, jugez du peu, une version du Voyage au bout de la nuit de Céline en octobre, Lorenzaccio, le chef d’œuvre de Musset, en novembre, l’Epître aux jeunes acteurs, d’Olivier Py, en janvier-février, et bien d’autres. Nous sommes aussi très intéressés par Mission, un spectacle bouleversant sur le quotidien d’un missionnaire belge en poste au Congo.

Au théâtre de Carouge, je me réjouis d’assister aux Acteurs de Bonne Foi de Marivaux et à Shake, où Dan Jemmett adapte La Nuit des Rois de Shakespeare. Mais on y verra aussi du Pirandello, du Feydeau, et à un spectacle sur la Toute-puissance de la poésie, d’après la correspondance de Gustave Roud, Maurice Chappaz et Philippe Jaccottet.

Enfin, au Forum Meyrin, nous pourrons voir une adaptation du Birdy de William Wharton, Une histoire d’A qui propose un regard neuf sur l’Andromaque de Racine, Monsieur de Pourceaugnac, de Molière et Lully (car il y a eu des comédies musicales avant Cats), Platonov, de Tchekhov, et Figaro divorce, une réinterprétation du Mariage de Figaro de Beaumarchais par l’auteur hongrois Ödön von Horvath.

Saison 2015-2016 : les théâtres du Pays de Gex

Cette année, nous avons eu la chance de recevoir au lycée les représentants des théâtres du Pays de Gex pour qu’ils viennent annoncer leurs programmes 2015-2016.

Je profite de cet article pour les remercier à nouveau : nous savons à quel point il est difficile pour eux de prévoir leur programmation pour toute l’année scolaire.

La saison du Châtelard est en ligne. Elle nous permettra bien sûr d’évoquer les Lumières, au programme de seconde, mais aussi la question de l’homme en Première et une réflexion sur le théâtre et sa représentation (aussi en première). Nous pourrons y voir de nombreuses adaptations : celle d’Eldorado de Laurent Gaudé (auteur contemporain dont un texte était cette année proposé au bac de français, séries ES/S), celle du Cahier d’un retour au pays natal de Césaire, celle (gratuite, par des comédiens en fin de stage) du Supplément au voyage de Bougainville de Diderot, celle du Voyage au bout de la nuit de Céline, déjà proposée à la saison précédente,  celle du Paradoxe sur le comédien de Diderot…

Le programme de la Comédie de Ferney n’est pas encore en ligne, mais nous savons qu’il y aura de grands auteurs : Harold Pinter, Georges Pérec, Patrice Chéreau, d’autres adaptations littéraires: celles du Horla de Maupassant, du Dernier jour d’un condamné de Hugo, de Bourlinguer de Cendrars (avec le grand Jean-Quentin Châtelain), et la reprise très attendue de La Raison par Alphabet, l’incroyable transposition théâtrale du Dictionnaire philosophique de Voltaire.

Le théâtre Les 50 (Saint-Jean de Gonville) proposera en mars 2016 une création des Bonnes de Jean Genet, que nous nous réjouissons de voir, d’autant que des représentations scolaires nous seront proposées à Micromégas (Ferney).

A L’Esplanade du Lac (Divonne), on pourra voir par exemple l’adaptation du Dernier des hommes de Murnau par les merveilleux Cartoun Sardines, le Macbett de Ionesco par le Théâtre Fox Compagnie, Prosper et George (aka Mérimée et Sand) dans le cadre des Journées du romantisme, et l’immense succès qu’a été Hôtel Paradiso de Familie Flöz.

A suivre avec les autres théâtres de la région genevoise…

Saison 2015-2016 : le Grand Théâtre

forzadeldestinoComme chaque année, le premier programme à nous parvenir est celui du Grand Théâtre, l’opéra de Genève. A partir de février 2016, du fait des rénovations du bâtiment, les spectacles auront lieu dans un beau théâtre temporaire, l’Opéra des Nations.

Cette saison 2015-2016 est très alléchante et même pour les élèves non-musiciens, elle permet de nombreuses approches plus… scolaires.

Pour parler de comédie, au collège ou en seconde :

Le Médecin malgré lui, de Molière, adapté en opéra-comique par Gounod (en avril 2016)

Pour parler du romantisme, en seconde :

la version concert de l’Ernani de Verdi, adapté de la célèbre pièce de Victor Hugo (attention, le 31 août !), le Guillaume Tell de Rossini inspiré de la pièce de Schiller (en septembre 2015), La Forza del destino, toujours de Verdi, adapté d’un drame romantique espagnol

Pour travailler les réécritures en première L (ou les lettres classiques !)

deux traitements très différents de la guerre de Troie, celle, satirique et joyeuse, d’Offenbach dans La Belle Hélène, et celle, dramatique, voire tragique, des Troyens, adaptation de l’Enéide par Berlioz (en octobre 2015).

Eventuellement aussi Barbe-Neige et les sept petits cochons au bois dormant qui s’annonce comme une réjouissante et iconoclaste relecture des contes de fées (en avril 2016)

Pour écouter du Shakespeare, l’adaptation du Midsummer Night’s Dream (Le Songe d’une nuit d’été) par Benjamin Britten, en novembre 2015

Bien sûr, on peut aussi y écouter de l’allemand avec la célébrissime Zauberflöte (Flûte Enchantée) en décembre 2015 et de l’italien (les opéras de Verdi et Rossini), voire croiser deux langues et deux cultures avec le Falstaff de Verdi inspiré des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare (en juin 2016).

Je rappelle que tous les opéras sont joués dans leur langue d’origine et surtitres (comme au cinéma).

C’est la rentrée…

… et j’en profite pour rappeler que je cherche des rédacteurs (collègues ou élèves, voire parents) pour m’aider à alimenter ce blog. Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Nous nous réjouissons d’entamer une nouvelle année scolaire pleine d’actions culturelles.

Au programme :

– plus de partenariats avec les acteurs culturels du Pays de Gex et de Ferney en particulier, qui se sont présentés lors de notre réunion de pré-rentrée. Une très belle initiative à renouveler chaque année !

– des sorties théâtrales avec les élèves. D’ores et déjà prévues : Faust à la Comédie de Genève pour la Section Allemande (l’oeuvre de Goethe est à leur programme cette année) ; Le Trip Rousseau et Tartuffe à L’Esplanade du Lac de Divonne ; Mangez-le si vous voulez à la Comédie de Ferney ; La Putain Respectueuse de Sartre au théâtre des 50 (délocalisé au Micromégas de Ferney) ; Pantagruel au Forum Meyrin ; Des Murs et des fenêtres au Châtelard de Ferney… et sûrement beaucoup d’autres choses.

– un projet de soirées cinéma au lycée, avec Cultures & Cinémas comme partenaire : je vous en dirai plus très bientôt si le projet se concrétise

– et bien d’autres événements prévus, le Concours d’Eloquence, comme chaque année la célébration du Printemps des Poètes, et celle du Tolkien Reading Day le 25 mars.

N’hésitez pas à me proposer vos idées d’actions culturelles.

Sortez. Créez. Bâtissez. Rêvez. Belle année à tous.

Les programmes 2014-2015 (II. Genève)

Portrait chinois du programme de Carouge

Portrait chinois du programme de Carouge

Après les programmes des théâtres du Pays de Gex, je continue avec ceux de Genève

Depuis le changement de direction, j’aime décidément beaucoup les programmes de La Comédie de Genève.
Si L’Illusion comique sera malheureusement représentée pendant nos vacances scolaires (allez-y sans les profs !), nous pourrons y voir bien d’autres spectacles. Les littératures étrangères y sont à l’honneur, ce qui est parfait pour notre lycée. Deux Dario Fo, un Shakespeare (Le Roi Lear), le Faust de Goethe, l’Hypérion de Hölderlin…
La directrice de la Compagnie FOR (Châtelard), Simone Audemars, y fera jouer son Laboureur de Bohême – Dialogue avec la Mort de Johannes von Tepl et Hervé Loichemol y mettra en scène, en plus de Lear, un spectacle du Marquis de Sade, Français, encore un effort si vous voulez être républicains.
(A l’occasion du bicentenaire de la mort de Sade, de nombreuses manifestations autout de cet iconoclaste des Lumières sont à prévoir)
On pourra aussi y voir Orlando ou l’impatience du toujours intéressant Olivier Py.

pres-saison-petitAu Forum Meyrin  on retrouvera le grand Peter Brook (The Valley of Astonishment). On pourra se demander ce qu’Hamlet a à voir avec les adolescents d’aujourd’hui ou y assister à la version (en musique !) qu’Yves Beaunesne propose de la belle Annonce faite à Marie de Paul Claudel ainsi qu’à l’Ubu Roi de Jarry mis en scène par Declan Donnellan.
Enfin, Pantagruel y sera adapté pour la scène. Idéal pour des Premières L… Nous en reparlerons.

A Carouge, on pourra voir une adaptation de Mon Faust de Paul Valéry, une mise en scène des célèbres Jumeaux Vénitiens de Goldoni, une de L’Avare de Molière, un Dürrenmatt mis en scène par Omar Porras (ça devrait décoiffer !), du Strindberg, du Michael Frayn… et un étrange et fascinant projet autour d’Othello, par Jean Liermier.

Enfin, au Poche, on pourra voir En attendant Godot, mais aussi Gros-Câlin de Gary, du Harold Pinter, une mise en scène de Claudia Stavisky et bien d’autres spectacles.

A suivre !

Le programme de Meyrin

Les programmes 2014-2015 (I. Pays de Gex)

Le Trip Rousseau à l'Esplanade du Lac

Le Trip Rousseau à l’Esplanade du Lac

Ils sont là, ils sont plus alléchants que jamais, ils nous donnent mille idées de sorties avec les élèves (ou sans) (ou sans les profs, entre élèves).

Allez les voir.

A la Comédie de Ferney (compagnie Thalie), il n’est pas encore en ligne, je vous l’annonce donc en exclusivité.
Vous pourrez y voir en septembre Energia, spectacle multimédia d’une ancienne élève de Ferney, Natalia Stepanova, qui mêle dessin,vidéo, danse, steampunk, ethno futurisme, cybergoth… (moi, dès qu’on me dit steampunk, je suis intéressée…)
Y écouter, toujours en septembre, l’extraordinaire Trio Pradal. C’est du flamenco, des textes de poètes de langue espagnole, et une représentation aura lieu le vendredi 26 septembre au lycée qui sera proposée aux élèves d’Espagnol (national ou LV étrangère).

En octobre, Chants d’exil, des textes de Brecht ainsi qu’un spectacle de la Saison Voltaire sur le Dictionnaire philosophique de Voltaire mis en scène par Thomas Freitag, délire et fantaisie garantis, donc.

En novembre, François le jongleur de Dario Fo, un monologue sur François d’Assise révolutionnaire et joyeux, par un comédien jouant une quinzaine de personnages

En janvier, L’apprentie sage femme, un conte initiatique interprété par une comédienne virtuose (de la Comédie Française) qui incarne une vingtaine de personnages.
Et aussi Sacco et Vanzetti, avec Dau et Catella, une pièce engagée qui reprend la célèbre affaire des anarchistes exécutés dans les années 1920.

En février, Le repas des fauves, une pièce terrible et drôle.

Nous sommes en 1942. Sept amis célèbrent l’anniversaire de leur hôtesse quand un officier SS frappe à la porte. Suite à un attentat, en guise de représailles, il exige deux otages. Aux convives de choisir lesquels d’entre eux seront condamnés…

Le 2 avril, Mangez le si vous voulez, d’après une nouvelle de Jean Teulé, Molière 2014, qui reprend l’histoire d’un fait divers de cannibalisme.
Une séance scolaire l’après-midi (moi, j’irai. :))

Et plus encore !

Au Châtelard (Ferney – compagnie FOR)
Là encore, le programme n’est pas encore en ligne mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer
En septembre, autour de la Guerre 14-18, une adaptation des premiers chapitres du Voyage au bout de la nuit de Céline.
En octobre, Longtemps je me suis couché de bonne heure, une adaptation du premier chapitre de la Recherche de Proust, « Combray », pour entrer tout naturellement dans cette oeuvre souvent intimidante.
En février-mars, Simone Audemars met en scène Le Laboureur de Bohême, Dialogue avec la Mort, de Johannes von Tepl. Ce spectacle sera présenté en suisse romande en février et tout le mois de mars à La Comédie de Genève.

A l’Esplanade du Lac (Divonne) le programme complet est en ligne ici.
de nombreux spectacles peuvent intéresser nos élèves (ou nous…) tels que Le Trip Rousseau en novembre (j’irai, je vous le dis…) ou Tartuffe en mars.

A suivre avec les programmes du reste de la région (Genève et Annemasse)…

Le Chevalier de la Barre

chevalierDu 6 au 8 février, à 20h30, Le Chevalier de la Barre de Jacques Gabriel, adapté et mis en scène par la Compagnie Issue de Secours, sera représenté à la Comédie de Ferney.

Le 1er juillet 1766 à Abbeville, un jeune homme est atrocement supplicié, puis décapité ; sur son corps, jeté aux flammes, est cloué un exemplaire du Dictionnaire philosophique. Son nom : François-Jean Lefebvre, chevalier de la Barre. Son crime ? Être le coupable tout désigné d’un hypothétique sacrilège commis contre une statue du Christ. Le jeune homme ne lisait-il pas des livres interdits ? N’oubliait-t-il pas de se découvrir au passage des processions religieuses ? N’avait-il pas tout fait pour agacer le lieutenant royal de police, son persécuteur ? Deux cent cinquante ans après Voltaire, la  compagnie Issue de secours  revient sur les enjeux de cette « malheureuse affaire » où prévalent calculs politiques, de castes et d’affects. Avec un sens aigu de la tension dramaturgique, la mise en scène  déjoue les pièges de la reconstitution poussiéreuse et redonne à voir et à entendre ce qui ne fut somme toute qu’une cruelle mascarade, incapable d’empêcher la Révolution en marche…

Informations pratiques : Spectacle tout public à partir de 14 ans – Durée : 1h30
Billets en vente à l’office de tourisme du Pays de Voltaire : 00 33 (0)4 50 28 09 16.
Réservations en ligne sur le site de la Compagnie Thalie.
Tarif : 15 €, abonnement : 12 €, réduit (-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, carte invalidité) : 7 €.

Recommandé pour : les Secondes (mouvement des Lumières), mais aussi exploitable dans le cadre des programmes d’Histoire ou de Philosophie, et plus largement pour tous ceux qui veulent réfléchir sur les rapports entre pouvoir, pensée et Eglise.

Voir un extrait vidéo.