Programmes 2013-2014 : Esplanade du Lac (Divonne)

Encore un programme de saison, celui de l’Esplanade du Lac à Divonne-les-Bains.

Une belle programmation dans laquelle à nouveau je peine à choisir.

marie_tudor_946

D’un point de vue scolaire, trois spectacles parfaits pour accompagner les programmes de français au lycée :

Une comédie classique (programme de Seconde) : Le Misanthrope de Molière, mis en scène par mes inventifs compatriotes du Cartoun Sardines, le 22 novembre

Une tragédie classique (programme de Seconde) : Andromaque, de Racine, le 25 mars

Un drame romantique (plutôt programme de Première, voire de Terminale L) : Marie Tudor, de Victor Hugo, le 24 janvier (photo ci-dessus).

Deux spectacles plus originaux (parmi beaucoup d’autres, il faut bien choisir) :

Afrika, le 13 décembre

Eric Bouvron nous emmène tam-tam battant à la découverte  des beautés et des coutumes du pays où il a grandi à travers son univers loufoque et survolté. Des oiseaux déjantés, un singe hurleur, le sangouma – l’homme sorcier – et une danse de virilité  » la Pantsula Jive « … Mêlant humour, danse, musique et dessin, Eric Bouvron, avec la complicité du percussionniste et comédien Mathos, présente de manière spectaculaire et originale l’Afrique du Sud. Afrika est un évènement festif, une ouverture sur un autre continent, un autre peuple, une autre manière de penser, de bouger, de rire. Un voyage dont on sort à la fois joyeux et un peu plus cultivé ! »
Et Anima, le 7 novembre. Je ne suis pas une grande adepte du hip-hop, je l’avoue, quitte à horrifier certains de nos élèves, mais la description de ce spectacle est alléchante :

Pour cette nouvelle création, Martine Jaussen et Abdennour Belalit ont choisi de s’entourer de créateurs venus d’horizons très différents : vidéastes, danseurs, dessinateurs ainsi que la marionnettiste Emilie Valantin font partie de l’aventure. La scénographie est hallucinante, mais le hip-hop reste toujours sur le devant de la scène. Les dix danseurs, danseuses sont de véritables athlètes, des escaladeurs, des virtuoses des mains, des genoux, des têtes. Ils font ce qu’ils veulent de leurs corps, ils dansent sur un mur, en envol, sur leur dos, sur un doigt…

Anima raconte l’histoire de Zao qui perd son ombre et  part à sa recherche. Il décide de la retrouver afin de se réconcilier avec elle. Au cours de son périple, il traverse le pays des ombres, des marionnettes, des images, et apprendra que l’on ne peut se détacher de ce que l’on est vraiment. Conte initiatique et musical, le décor ressemble à un rêve avec une utilisation très étonnante de la vidéo. Ce grand spectacle est tout à fait surprenant, mêlant l’univers du dessin animé, de l’héroïque fantaisie et de la danse la plus fougueuse et poétique.

Chaque Homme est une Race

Chaqhom_musique

Du 22 au 24 mars 2013 sera représentée au théâtre du Châtelard (Ferney) cette très belle pièce helvético-africaine que les élèves d’Option Théâtre du lycée ont appréciée l’an dernier.

Un metteur en scène suisse, Patrick Mohr, a travaillé à partir de textes de Mia Couto, écrivain mozambicain, et avec des comédiens, musiciens, danseurs, griots du Burkina Faso et du Mali.

La presse genevoise, lors de la première tournée, était aussi enthousiaste que notre Option Théâtre :

 « Il y a dans cette réalisation du Théâtre Spirale l’authenticité des grandes mises en scène, la générosité d’artistes sachant porter un texte entre vécu et fiction, poèmes, chansons et danse.
Magnifique hommage à une Afrique déchirée par sa misère et ses espérances, et paradoxalement si riche dans l’expression de ses cultures. Ou manifestation poétique de nations au bord du gouffre, qui puise dans ses poètes, la distance et l’humour. »
(La Tribune de Genève, Chantal Savioz, mai 2009)
 « Tirée du livre Les Baleines de Quissico, cette pièce évoque en trois récits le mirage capitaliste et le dénuement extrême dans une langue pourtant drôle, poétique et colorée. Plaisir et émotions
garantis ! »
(Le Courrier, Dominique Hartmann, mai 2009)
Production Théâtre Spirale–Genève, en collaboration avec Troupe Sò au Mali, Compagnie Deux Temps Trois Mouvements en France, Centre Djéliya au Burkina-Faso

Informations pratiques : Spectacle tout public ; Durée 1h40 ; Plein tarif 20€ l Séniors et abonnés Saison Voltaire 15€ l Étudiants et chômeurs 10€ ; Vendredi 22 et samedi 23 mars à 20h l Dimanche 24 mars à 17h

Recommandé pour : Tous. Que ce soirt pour le plaisir du théâtre, de la musique, la vision de l’Afrique ou des rapports Nord/Sud.