Saison 2015-2016 : le Grand Théâtre

forzadeldestinoComme chaque année, le premier programme à nous parvenir est celui du Grand Théâtre, l’opéra de Genève. A partir de février 2016, du fait des rénovations du bâtiment, les spectacles auront lieu dans un beau théâtre temporaire, l’Opéra des Nations.

Cette saison 2015-2016 est très alléchante et même pour les élèves non-musiciens, elle permet de nombreuses approches plus… scolaires.

Pour parler de comédie, au collège ou en seconde :

Le Médecin malgré lui, de Molière, adapté en opéra-comique par Gounod (en avril 2016)

Pour parler du romantisme, en seconde :

la version concert de l’Ernani de Verdi, adapté de la célèbre pièce de Victor Hugo (attention, le 31 août !), le Guillaume Tell de Rossini inspiré de la pièce de Schiller (en septembre 2015), La Forza del destino, toujours de Verdi, adapté d’un drame romantique espagnol

Pour travailler les réécritures en première L (ou les lettres classiques !)

deux traitements très différents de la guerre de Troie, celle, satirique et joyeuse, d’Offenbach dans La Belle Hélène, et celle, dramatique, voire tragique, des Troyens, adaptation de l’Enéide par Berlioz (en octobre 2015).

Eventuellement aussi Barbe-Neige et les sept petits cochons au bois dormant qui s’annonce comme une réjouissante et iconoclaste relecture des contes de fées (en avril 2016)

Pour écouter du Shakespeare, l’adaptation du Midsummer Night’s Dream (Le Songe d’une nuit d’été) par Benjamin Britten, en novembre 2015

Bien sûr, on peut aussi y écouter de l’allemand avec la célébrissime Zauberflöte (Flûte Enchantée) en décembre 2015 et de l’italien (les opéras de Verdi et Rossini), voire croiser deux langues et deux cultures avec le Falstaff de Verdi inspiré des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare (en juin 2016).

Je rappelle que tous les opéras sont joués dans leur langue d’origine et surtitres (comme au cinéma).

C’est la rentrée…

… et j’en profite pour rappeler que je cherche des rédacteurs (collègues ou élèves, voire parents) pour m’aider à alimenter ce blog. Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Nous nous réjouissons d’entamer une nouvelle année scolaire pleine d’actions culturelles.

Au programme :

– plus de partenariats avec les acteurs culturels du Pays de Gex et de Ferney en particulier, qui se sont présentés lors de notre réunion de pré-rentrée. Une très belle initiative à renouveler chaque année !

– des sorties théâtrales avec les élèves. D’ores et déjà prévues : Faust à la Comédie de Genève pour la Section Allemande (l’oeuvre de Goethe est à leur programme cette année) ; Le Trip Rousseau et Tartuffe à L’Esplanade du Lac de Divonne ; Mangez-le si vous voulez à la Comédie de Ferney ; La Putain Respectueuse de Sartre au théâtre des 50 (délocalisé au Micromégas de Ferney) ; Pantagruel au Forum Meyrin ; Des Murs et des fenêtres au Châtelard de Ferney… et sûrement beaucoup d’autres choses.

– un projet de soirées cinéma au lycée, avec Cultures & Cinémas comme partenaire : je vous en dirai plus très bientôt si le projet se concrétise

– et bien d’autres événements prévus, le Concours d’Eloquence, comme chaque année la célébration du Printemps des Poètes, et celle du Tolkien Reading Day le 25 mars.

N’hésitez pas à me proposer vos idées d’actions culturelles.

Sortez. Créez. Bâtissez. Rêvez. Belle année à tous.

Les programmes 2014-2015 (II. Genève)

Portrait chinois du programme de Carouge

Portrait chinois du programme de Carouge

Après les programmes des théâtres du Pays de Gex, je continue avec ceux de Genève

Depuis le changement de direction, j’aime décidément beaucoup les programmes de La Comédie de Genève.
Si L’Illusion comique sera malheureusement représentée pendant nos vacances scolaires (allez-y sans les profs !), nous pourrons y voir bien d’autres spectacles. Les littératures étrangères y sont à l’honneur, ce qui est parfait pour notre lycée. Deux Dario Fo, un Shakespeare (Le Roi Lear), le Faust de Goethe, l’Hypérion de Hölderlin…
La directrice de la Compagnie FOR (Châtelard), Simone Audemars, y fera jouer son Laboureur de Bohême – Dialogue avec la Mort de Johannes von Tepl et Hervé Loichemol y mettra en scène, en plus de Lear, un spectacle du Marquis de Sade, Français, encore un effort si vous voulez être républicains.
(A l’occasion du bicentenaire de la mort de Sade, de nombreuses manifestations autout de cet iconoclaste des Lumières sont à prévoir)
On pourra aussi y voir Orlando ou l’impatience du toujours intéressant Olivier Py.

pres-saison-petitAu Forum Meyrin  on retrouvera le grand Peter Brook (The Valley of Astonishment). On pourra se demander ce qu’Hamlet a à voir avec les adolescents d’aujourd’hui ou y assister à la version (en musique !) qu’Yves Beaunesne propose de la belle Annonce faite à Marie de Paul Claudel ainsi qu’à l’Ubu Roi de Jarry mis en scène par Declan Donnellan.
Enfin, Pantagruel y sera adapté pour la scène. Idéal pour des Premières L… Nous en reparlerons.

A Carouge, on pourra voir une adaptation de Mon Faust de Paul Valéry, une mise en scène des célèbres Jumeaux Vénitiens de Goldoni, une de L’Avare de Molière, un Dürrenmatt mis en scène par Omar Porras (ça devrait décoiffer !), du Strindberg, du Michael Frayn… et un étrange et fascinant projet autour d’Othello, par Jean Liermier.

Enfin, au Poche, on pourra voir En attendant Godot, mais aussi Gros-Câlin de Gary, du Harold Pinter, une mise en scène de Claudia Stavisky et bien d’autres spectacles.

A suivre !

Le programme de Meyrin

Programmes 2013-2014 : Théâtre de Carouge

Après le Grand Théâtre et la Comédie de Genève, c’est au tour du théâtre de Carouge d’annoncer sa prochaine saison.

De nombreux spectacles pourraient être intéressants pour nous et nos élèves :

  • La Dame de la mer, du grand dramaturge norvégien Henrik Ibsen, mise en scène par le (grand aussi) Omar Porras du Teatro Malandro (certains d’entre vous ont peut-être vu ces dernières années son Eveil du printemps ou ses Fourberies de Scapin). Il affirme « Il y a en Ibsen un poète épique et un poète bourgeois. Je veux montrer l’Ibsen épique avec ses visions, ses apparitions et ses révélations », ce qui me convient très bien… Le spectacle aura mieux en octobre-novembre. Notons que certaines représentations seront en français sur-titré en anglais et en allemand.
  • La Double Mort de l’horloger, une pièce de Ödön von Horváth que je ne connais pas (deux pièces en fait : Meurtre dans la rue des Maures et L’Inconnue de la Seine qui « ont un point commun : l’assassinat d’un horloger » et qui sont inédites en français) mais qui peuvent être intéressantes, par exemple dans le cadre d’un projet en allemand (national ou non), puisqu’il s’agirait d’œuvres qui « mêle[nt] culture populaire et histoire politique de l’Allemagne du début du XXe siècle. » Mise en scène d’André Engel, représentations en novembre-décembre.
  • Un grand classique, idéal pour le programme de français de Seconde, Le Malade imaginaire de Molière, mis en scène par Jean Liermier, en janvier-février 2014.
  • Une adaptation théâtrale du roman de Tolstoï, Guerre et paix, par Piotr Fomenko (décédé l’an dernier). Spectacle en russe surtitré en français, représentations en février-mars. Cela pourrait être intéressant bien sûr pour les élèves de LV3 Russe de M. Dabbadie mais aussi pour tous les élèves qui aimeraient connaître ce grand (et long) roman sans avoir le courage de se lancer dans sa lecture.
  • Encore un classique en mars-avril, La Double inconstance de Marivaux, mise en scène par Philippe Mentha. Ce serait l’occasion d’étudier cette pièce en Première, pourquoi pas ? Marivaux nous dit tant (et si bien) sur l’amour, ses jeux, ses faux-semblants, et ses mensonges qui comme au théâtre disent souvent la vérité.
  • Enfin une expérimentation qui promet d’être intéressante, Et il n’en restera plus aucun, adaptation au théâtre du roman policier Dix petits nègres d’Agatha Christie (en mai).

Les réservations hors abonnement seront ouvertes le 3 septembre (sans doute quelques jours avant pour les scolaires). Là encore, n’hésitez pas à me communiquer vos souhaits.