Saison 2015-2016 : les théâtres du Pays de Gex

Cette année, nous avons eu la chance de recevoir au lycée les représentants des théâtres du Pays de Gex pour qu’ils viennent annoncer leurs programmes 2015-2016.

Je profite de cet article pour les remercier à nouveau : nous savons à quel point il est difficile pour eux de prévoir leur programmation pour toute l’année scolaire.

La saison du Châtelard est en ligne. Elle nous permettra bien sûr d’évoquer les Lumières, au programme de seconde, mais aussi la question de l’homme en Première et une réflexion sur le théâtre et sa représentation (aussi en première). Nous pourrons y voir de nombreuses adaptations : celle d’Eldorado de Laurent Gaudé (auteur contemporain dont un texte était cette année proposé au bac de français, séries ES/S), celle du Cahier d’un retour au pays natal de Césaire, celle (gratuite, par des comédiens en fin de stage) du Supplément au voyage de Bougainville de Diderot, celle du Voyage au bout de la nuit de Céline, déjà proposée à la saison précédente,  celle du Paradoxe sur le comédien de Diderot…

Le programme de la Comédie de Ferney n’est pas encore en ligne, mais nous savons qu’il y aura de grands auteurs : Harold Pinter, Georges Pérec, Patrice Chéreau, d’autres adaptations littéraires: celles du Horla de Maupassant, du Dernier jour d’un condamné de Hugo, de Bourlinguer de Cendrars (avec le grand Jean-Quentin Châtelain), et la reprise très attendue de La Raison par Alphabet, l’incroyable transposition théâtrale du Dictionnaire philosophique de Voltaire.

Le théâtre Les 50 (Saint-Jean de Gonville) proposera en mars 2016 une création des Bonnes de Jean Genet, que nous nous réjouissons de voir, d’autant que des représentations scolaires nous seront proposées à Micromégas (Ferney).

A L’Esplanade du Lac (Divonne), on pourra voir par exemple l’adaptation du Dernier des hommes de Murnau par les merveilleux Cartoun Sardines, le Macbett de Ionesco par le Théâtre Fox Compagnie, Prosper et George (aka Mérimée et Sand) dans le cadre des Journées du romantisme, et l’immense succès qu’a été Hôtel Paradiso de Familie Flöz.

A suivre avec les autres théâtres de la région genevoise…

C’est la rentrée…

… et j’en profite pour rappeler que je cherche des rédacteurs (collègues ou élèves, voire parents) pour m’aider à alimenter ce blog. Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Nous nous réjouissons d’entamer une nouvelle année scolaire pleine d’actions culturelles.

Au programme :

– plus de partenariats avec les acteurs culturels du Pays de Gex et de Ferney en particulier, qui se sont présentés lors de notre réunion de pré-rentrée. Une très belle initiative à renouveler chaque année !

– des sorties théâtrales avec les élèves. D’ores et déjà prévues : Faust à la Comédie de Genève pour la Section Allemande (l’oeuvre de Goethe est à leur programme cette année) ; Le Trip Rousseau et Tartuffe à L’Esplanade du Lac de Divonne ; Mangez-le si vous voulez à la Comédie de Ferney ; La Putain Respectueuse de Sartre au théâtre des 50 (délocalisé au Micromégas de Ferney) ; Pantagruel au Forum Meyrin ; Des Murs et des fenêtres au Châtelard de Ferney… et sûrement beaucoup d’autres choses.

– un projet de soirées cinéma au lycée, avec Cultures & Cinémas comme partenaire : je vous en dirai plus très bientôt si le projet se concrétise

– et bien d’autres événements prévus, le Concours d’Eloquence, comme chaque année la célébration du Printemps des Poètes, et celle du Tolkien Reading Day le 25 mars.

N’hésitez pas à me proposer vos idées d’actions culturelles.

Sortez. Créez. Bâtissez. Rêvez. Belle année à tous.

Les programmes 2014-2015 (I. Pays de Gex)

Le Trip Rousseau à l'Esplanade du Lac

Le Trip Rousseau à l’Esplanade du Lac

Ils sont là, ils sont plus alléchants que jamais, ils nous donnent mille idées de sorties avec les élèves (ou sans) (ou sans les profs, entre élèves).

Allez les voir.

A la Comédie de Ferney (compagnie Thalie), il n’est pas encore en ligne, je vous l’annonce donc en exclusivité.
Vous pourrez y voir en septembre Energia, spectacle multimédia d’une ancienne élève de Ferney, Natalia Stepanova, qui mêle dessin,vidéo, danse, steampunk, ethno futurisme, cybergoth… (moi, dès qu’on me dit steampunk, je suis intéressée…)
Y écouter, toujours en septembre, l’extraordinaire Trio Pradal. C’est du flamenco, des textes de poètes de langue espagnole, et une représentation aura lieu le vendredi 26 septembre au lycée qui sera proposée aux élèves d’Espagnol (national ou LV étrangère).

En octobre, Chants d’exil, des textes de Brecht ainsi qu’un spectacle de la Saison Voltaire sur le Dictionnaire philosophique de Voltaire mis en scène par Thomas Freitag, délire et fantaisie garantis, donc.

En novembre, François le jongleur de Dario Fo, un monologue sur François d’Assise révolutionnaire et joyeux, par un comédien jouant une quinzaine de personnages

En janvier, L’apprentie sage femme, un conte initiatique interprété par une comédienne virtuose (de la Comédie Française) qui incarne une vingtaine de personnages.
Et aussi Sacco et Vanzetti, avec Dau et Catella, une pièce engagée qui reprend la célèbre affaire des anarchistes exécutés dans les années 1920.

En février, Le repas des fauves, une pièce terrible et drôle.

Nous sommes en 1942. Sept amis célèbrent l’anniversaire de leur hôtesse quand un officier SS frappe à la porte. Suite à un attentat, en guise de représailles, il exige deux otages. Aux convives de choisir lesquels d’entre eux seront condamnés…

Le 2 avril, Mangez le si vous voulez, d’après une nouvelle de Jean Teulé, Molière 2014, qui reprend l’histoire d’un fait divers de cannibalisme.
Une séance scolaire l’après-midi (moi, j’irai. :))

Et plus encore !

Au Châtelard (Ferney – compagnie FOR)
Là encore, le programme n’est pas encore en ligne mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer
En septembre, autour de la Guerre 14-18, une adaptation des premiers chapitres du Voyage au bout de la nuit de Céline.
En octobre, Longtemps je me suis couché de bonne heure, une adaptation du premier chapitre de la Recherche de Proust, « Combray », pour entrer tout naturellement dans cette oeuvre souvent intimidante.
En février-mars, Simone Audemars met en scène Le Laboureur de Bohême, Dialogue avec la Mort, de Johannes von Tepl. Ce spectacle sera présenté en suisse romande en février et tout le mois de mars à La Comédie de Genève.

A l’Esplanade du Lac (Divonne) le programme complet est en ligne ici.
de nombreux spectacles peuvent intéresser nos élèves (ou nous…) tels que Le Trip Rousseau en novembre (j’irai, je vous le dis…) ou Tartuffe en mars.

A suivre avec les programmes du reste de la région (Genève et Annemasse)…

Des Spectacles Avant Noël

Pour vous faciliter la tâche, je continue mes piqûres de rappel sur les programmes des théâtres voisins.

Puisque la rentrée approche, voici quelques spectacles intéressants entre les vacances de Toussaint et celles de Noël.

En novembre

  • Dès la rentrée, à Meyrin, L’Art et la Révolte, d’Abd Al Malik, « librement inspiré d’Albert Camus ». A recommander pour la question de l’homme (français première), à recommander tout court, de toute façon. Une seule représentation le 6 novembre.
  • Très très recommandé, La Religieuse de Diderot, les 22-23 novembre à la Comédie de Ferney. Idéal pour Secondes (XVIIIe) et Premières (question de l’homme et de la femme).
  • A la Comédie de Genève, Artaud-Barrault, conception et mise en scène Denis Guénoun (Stanislas Roquette incarne Jean-Louis Barrault, et à travers lui Antonin Artaud, poète incandescent, «royalement beau».)
  • A l’Esplanade du Lac de Divonne, une comédie classique (programme de Seconde) : Le Misanthrope de Molière, mis en scène par mes inventifs compatriotes du Cartoun Sardines, le 22 novembre
  • A Carouge, La Double Mort de l’horloger, une pièce de Ödön von Horváth que je ne connais pas (deux pièces en fait : Meurtre dans la rue des Maures et L’Inconnue de la Seine qui « ont un point commun: l’assassinat d’un horloger » et qui sont inédites en français) mais qui peuvent être intéressantes, par exemple dans le cadre d’un projet en allemand (national ou non), puisqu’il s’agirait d’œuvres qui « mêle[nt] culture populaire et histoire politique de l’Allemagne du début du XXe siècle. » Mise en scène d’André Engel, représentations en novembre-décembre.

En décembre

  • Au Châtelard (Ferney), une série de spectacles sur la condition de la femme : Elles épluchent le monde, une lecture publique de textes de femmes écrivains, poétesses, philosophes du XXe siècle (Anna Politkovskaïa, Taslima Nasreen, Charlotte Delbo, Anna Akhmatova, Christa Wolf, Maria Tsvetaïeva, Hélène Cixous, Simone Weil…) les 30 novembre et 1er décembre ; pour l’Italie Récits de femmes de Dario Fo, du 6 au 8 décembre, textes inspirés par la lutte des Italiennes pour le droit au divorce et la légalisation de l’avortement ; pour l’Afrique Trop de diables sous leurs jupes du 13 au 15 décembre (« Six femmes, dont l’âge s’échelonne entre la soixantaine et l’adolescence, six façons de concevoir l’amour et les relations avec les hommes, à la fin six destins »)
  • A la Comédie de Genève, Amphytrion de Molière en décembre, mise en scène Nalini Menamkat (plutôt pour les secondes, mais envisageable aussi pour l’étude des réécritures en premières L),

Vous me raconterez, car ce ne sont pas des dates où je vais être très disponible… 🙂

Nouveau site et programme au Châtelard

ledroitduseigneurLe théâtre du Châtelard (Ferney) se dote d’un nouveau site web et y détaille sa programmation de septembre 2013 à mars 2014.

Comme annoncé, ce début de saison est sous le signe de la Femme avec de nombreux spectacles susceptibles d’intéresser nos lycéens et leurs professeurs :

  • Madame de la Pommeraye et Mme de La Carlière de Diderot (nous rappelons qu’il s’agit de l’année Diderot) suivi du Droit du Seigneur de Voltaire du 24 septembre au 6 octobre. Parfait pour aborder l’argumentation à l’époque des Lumières (français de seconde), la place de la femme dans la société (histoire, éducation civique, français de première). Les places sont à 7 euros pour les élèves.

EDIT : Le Châtelard nous annonce que pour tous les autres spectacles de la saison la place sera à 5€ pour tous les jeunes scolarisés dans un établissement du Pays de Gex, au lieu du tarif réduit à 10€ appliqué jusqu’alors.

  • Prolongement le 29 septembre avec une séance de cinémaLes Dames du Bois de Boulogne de Robert Bresson. Film inspiré de l’histoire de Mme de la Pommeraye dans Jacques le fataliste et son maître de Denis Diderot. Dialogues de Jean Cocteau. Avec Maria Casarès et Paul Bernard.
  • Toujours sur la condition de la femme, une programmation des plus internationales : Elles épluchent le monde, une lecture publique de textes de femmes écrivains, poétesses, philosophes du XXe siècle (Anna Politkovskaïa, Taslima Nasreen, Charlotte Delbo, Anna Akhmatova, Christa Wolf, Maria Tsvetaïeva, Hélène Cixous, Simone Weil…) les 30 novembre et 1er décembre ; pour l’Italie Récits de femmes de Dario Fo, du 6 au 8 décembre, textes inspirés par la lutte des Italiennes pour le droit au divorce et la légalisation de l’avortement ; pour l’Afrique Trop de diables sous leurs jupes du 13 au 15 décembre (« Six femmes, dont l’âge s’échelonne entre la soixantaine et l’adolescence, six façons de concevoir l’amour et les relations avec les hommes, à la fin six destins »)
  • En 2014, le Châtelard accompagnera la commémoration de la Première Guerre Mondiale, à laquelle s’attachent aussi cette année nos collègues d’histoire-géographie dans un grand projet. Déjà annoncé : De nos enfants, mon frère, allons pleurer la cendre en février mars

Informations pratiques et réservations : 23/29 rue de Meyrin – 01210 Ferney-Voltaire ; Réservations par téléphone du lundi au vendredi de 9h30 à 18h au +33 (0) 450 28 26 40 ou par mail : contact@fortheatre.fr

Traité sur la Tolérance

affiche_V3_copieecd1b7

C’est sans doute l’un des textes les plus célèbres de Voltaire. La plupart de nos élèves en ont vaguement entendu parler : « Ah oui, l’affaire Calas ! » Mais je gage que peu l’ont lu.

Le Théâtre du Châtelard en propose une belle occasion en l’adaptant au théâtre.

Le Traité n’est pas un texte de théâtre, mais il n’est pas dénué de théâtralité, car le combat de Voltaire contre l’intolérance et la bêtise est à la fois féroce et joyeux, multiple et varié, faisant alterner philosophie, fausses lettres satiriques, prière à Dieu…

explique le Châtelard.

Informations pratiques : Deux représentations le samedi 11 mai à 20h et le dimanche 12 mai à 17h. Et comme il s’agit de la présentation d’un travail de fin de stage (pour comédiens professionnels), les représentations sont gratuites ! Il serait dommage de s’en priver. En général, à ces occasions, les comédiens sont heureux de discuter avec des lycéens après le spectacles.

Recommandé pour : tous ! En Seconde, dans le cadre de « Genres et formes de l’argumentation : XVIIe et XVIIIe siècles » (programme de français), en Première pour « La question de l’homme » (programme de français), voire en Terminale pour la philosophie… et pour nous tous qui travaillons dans la ville de Voltaire !

Complément : Vous pouvez lire le Traité sur la Tolérance sur Wikisource.

Chaque Homme est une Race

Chaqhom_musique

Du 22 au 24 mars 2013 sera représentée au théâtre du Châtelard (Ferney) cette très belle pièce helvético-africaine que les élèves d’Option Théâtre du lycée ont appréciée l’an dernier.

Un metteur en scène suisse, Patrick Mohr, a travaillé à partir de textes de Mia Couto, écrivain mozambicain, et avec des comédiens, musiciens, danseurs, griots du Burkina Faso et du Mali.

La presse genevoise, lors de la première tournée, était aussi enthousiaste que notre Option Théâtre :

 « Il y a dans cette réalisation du Théâtre Spirale l’authenticité des grandes mises en scène, la générosité d’artistes sachant porter un texte entre vécu et fiction, poèmes, chansons et danse.
Magnifique hommage à une Afrique déchirée par sa misère et ses espérances, et paradoxalement si riche dans l’expression de ses cultures. Ou manifestation poétique de nations au bord du gouffre, qui puise dans ses poètes, la distance et l’humour. »
(La Tribune de Genève, Chantal Savioz, mai 2009)
 « Tirée du livre Les Baleines de Quissico, cette pièce évoque en trois récits le mirage capitaliste et le dénuement extrême dans une langue pourtant drôle, poétique et colorée. Plaisir et émotions
garantis ! »
(Le Courrier, Dominique Hartmann, mai 2009)
Production Théâtre Spirale–Genève, en collaboration avec Troupe Sò au Mali, Compagnie Deux Temps Trois Mouvements en France, Centre Djéliya au Burkina-Faso

Informations pratiques : Spectacle tout public ; Durée 1h40 ; Plein tarif 20€ l Séniors et abonnés Saison Voltaire 15€ l Étudiants et chômeurs 10€ ; Vendredi 22 et samedi 23 mars à 20h l Dimanche 24 mars à 17h

Recommandé pour : Tous. Que ce soirt pour le plaisir du théâtre, de la musique, la vision de l’Afrique ou des rapports Nord/Sud.